Quel est le rôle d’un intégrateur d’application ?

Intégrateur d'application

Avec la croissance de l’informatique depuis le début des années 2000, les entreprises l’ont adopté, afin de gagner en efficacité et praticité pour leurs employés. Recruter un intégrateur d’application est un avantage quant à l’organisation d’un projet informatique. 

Le fonctionnement du métier d’intégrateur d’application 

Ce métier est un métier récent et donc encore assez rare, puisqu’il s’est créé avec l’évolution de l’informatique et de son importance dans les entreprises. La tâche principale de celui-ci est de programmer les outils et logiciels informatiques afin qu’ils fonctionnent de pair. Pour qu’un projet se déroule sans accro, l’intégrateur d’application participe à l’assemblage et le choix des différents logiciels, nécessaires au bon fonctionnement du projet.  

Les missions du professionnel se composent en plusieurs phases, tout d’abord, l’analyse des besoins ainsi que des besoins du client, afin de rédiger un cahier des charges, les spécifications techniques à solliciter, par exemple. 

Suite à cette première étape, l’intégrateur d’application développe les différents programmes et applications informatiques. Pour s’assurer que cela fonctionne bien, il entreprend des phases de test de ces applications. En cas de problèmes de fonctionnement, c’est son rôle de les notifier et les corriger. 

Enfin, il développe en liant ses applications à des bases de données, puis, il choisit les choix techniques et architecturaux. La dernière étape de sa mission réside dans la mise en production des différents logiciels dans un environnement d’exploitations, tels que des postes de travail ou des serveurs. 

Les qualités et la formation requises pour cette profession

Comment devenir intégrateur d’applications ? Voici les qualités nécessaires pour ce métier, ainsi que la formation à suivre pour prétendre à ce poste. 

A lire aussi :  Le métier de copywriter : formation et salaire

Les principales qualités

Un intégrateur d’application doit posséder certaines qualités essentielles à son métier. Il doit maîtriser la communication et faire preuve de qualités relationnelles, notamment lors de ses échanges avec le chef de projet informatique, à qui il effectue des comptes rendus. Lorsqu’il travaille, il doit faire preuve de rapidité et d’efficacité afin que le projet ne prenne aucun retard. La méthode et la rigueur sont aussi à travailler, particulièrement lors des phases de test, puisque les logiciels sont testés et cela doit être fait avec précision. En cas de fautes d’inattention, des retards peuvent se créer, une fois de plus. Ce travail nécessite parfois d’avoir une bonne gestion du stress pour ne pas paniquer, perdre ses moyens. L’ouverture d’esprit est un plus à ne pas négliger. Être ouvert d’esprit permet de se diversifier, sortir de sa zone de confort, ce qui valorise son travail. 

La formation

Pour devenir intégrateur d’applications, il y a deux parcours scolaires. Tout d’abord, les masters en informatique, les diplômes d’ingénierie ainsi que les masters professionnels sont la formation par défaut. Au cours de celle-ci, les ressources nécessaires à ce métier sont enseignées. Une autre voie, moins courante, mais tout autant viable, est de réaliser un BTS ou un DUT en informatique. Bien que ces formations soient moins complètes, à l’aide de solides expériences professionnelles, ces profils sont aussi les bienvenus.